Le fonctionnement d’une thermopompe géothermique Vs une thermopompe conventionnelle

La thermopompe géothermique est similaire à la thermopompe conventionnelle. En mode chauffage, la thermopompe conventionnelle puise la chaleur dans l’air extérieur afin de la retransmettre dans la résidence via la partie intérieure de la thermopompe appelée serpentin. Il y a assez de chaleur dans l’air pour qu’une thermopompe conventionnelle fonctionne jusqu’à une température avoisinant les -15°C.

Plan en coupe_maison_geothermie

Pour la thermopompe géothermique, cette chaleur est puisée dans le sol via un liquide caloporteur antigel (mélange d’eau à 75%  et de méthanol à 25%) qui circule en circuit fermé entre le sol (puits) et la thermopompe située à l’intérieure de la résidence. L’avantage de la géothermie c’est que le sol est à une température constante de ±7°C ce qui veut dire plus de chaleur disponible donc un rendement supérieur.

Saviez-vous que pour le mode climatisation, une thermopompe ne fait pas de froid ? En fait, elle enlève la chaleur de votre résidence, donc celle-ci devient froide. Cette chaleur enlevée de votre résidence en mode climatisation sera rejetée dans l’air par le condenseur extérieur pour une thermopompe conventionnelle. La chaleur sera donc, en quelque sorte, perdue.

De son côté, la thermopompe géothermique rejettera cette chaleur dans le sol via le puits foré à l’extérieur. L’avantage avec la thermopompe géothermique, c’est que le sol emmagasinera cette chaleur jusqu’à la prochaine saison de chauffage, donc la chaleur ne sera pas perdue. Une fois la saison de chauffage revenue, la thermopompe géothermique reprendra cette chaleur emmagasinée dans le sol afin de vous chauffer.

Sylvain Dagenais – Conseiller technique

Poser ma question